C'est le festival, toute cette pression

Publié le par Louise Lazzy

Après une absence de plus de quatre mois, j’avais le choix entre trois possibilités :

1. Ecrire un truc super profond sur comment c’est trop glamour le sevrage, trop dur la vie sans alcool, toussa, mais là tout de suite ça me fait chier (je le ferai peut-être un jour, on verra).

2. Ecrire un truc super drôle qui n’a rien à voir avec tout ça, parce que bon, il n’y a pas que l’alcool dans la vie hein (il y a le Valium aussi).

3. Ecrire un truc super pourri juste histoire de dire que voilà, je suis de retour, et si on passait à autre chose maintenant ?

 

Hop, c’est fait.

 

J’en profite pour remercier ici tous les gens, amis, blogopotes ou inconnus, qui ont eu la gentillesse de m’écrire leur soutien depuis le 15 novembre (ça fait donc sept mois (champagne !), si j’excepte un gros craquage un soir de mars, au demeurant fort décevant (j’ai écrit des choses ridicules et j’ai vomi)).

Publié dans Mille morceaux

Commenter cet article

Hilton, Paris 18/08/2007 20:21

J'aurais bien aimé dire un truc super drôleou quelque chose de vachement beau, très profond émouvant toussa tvoiMais je dis juste que je suis content de savoir que ça va mieux (comme en plus tu dis que les commentaires gentils -même d'inconnus- te font plaisir... )Espérant lire de nouvelles choses de ta part bientôt (tout en sachant bien qu'écrire n'est pas aussi spontané que pisser une bolée)

La Balance 14/07/2007 13:57

http://www.delation-gouv.fr/liste.php?nud=4336-JBA-53-K&uni=1

Llyn 13/07/2007 19:57

Heureuse de pouvoir te relire ! :-)

zelda 12/07/2007 21:57

je vous admire trop alors je sais pas quoi dire . mais je voulais juste vous le dire .
puree ce qu'on peu ecrir couillonne des fois . !

Marie 11/07/2007 12:21

Non, je ne peux pas croire qu'il y ait encore des hommes normalement constitués pour porter des pantalons beiges. Non.
Sinon, je dis rien toussa, mais j'en pense pas moins tout un tas de choses bien, hein.