Le grand jeu de l'été

Publié le par Louise Lazzy

       Vous vous emmerdez à la plage? On vous avait promis du jeune sein ferme et votre voisine de serviette a les nichons qui pendouillent? L'eau est froide? Le sable collant? Les enfants bruyants? C'est bien fait, vous n'aviez qu'à rester chez vous, de mon temps on jouait avec un bout de bois et une bassine d'eau, et on était bien plus heureux qu'aujourd'hui. Mais comme je suis quand même une fille gentille altruiste sympa comme moi aussi je m'emmerde pendant les vacances, je vous ai concocté un petit jeu distrayant et stimulant :


Le jeu des sept différences

Sept différences se sont glissées entre la première et la deuxième photo, aurez-vous l'oeil assez acéré pour les débusquer?



[édit]: la première image est une photo du village où j'ai consumé mon adolescence, ce qui explique pourquoi je suis devenue alcoolique à quatorze ans (et le premier qui me parle de nature et de jolis petits chemins de traverse, je lui mets un zidane).

Publié dans Mille morceaux

Commenter cet article

TT02 21/07/2006 22:33

Heu, j'ai gagné... Cool.

Marie 21/07/2006 20:49

Pas de coms ?Si tu t\\\'ennerves tu dois avoir tes raisons.Si tu veux un droit de réponse privé, et bien je te laisse mon mail sur la tienne. Mais je pensais qu\\\'un blog c\\\'était aussi pour les coms.Je ne dirais plus rien qui pourrait te blesser, donc je dirais plus rien.Marie

Louise Lazzy 21/07/2006 20:29

Marie, ça aurait sympa de laisser une adresse email, ça m’aurait évité de polluer mon propre blog pour te répondre, d’autant que je vais devoir être très claire et donc très lourde étant donné ton manque manifeste de second degré.
Oui, ce blog est un espace narcissique résolument centré autour de ma petite personne. C’est précisément la raison pour laquelle j’ai le droit d’écrire dans la police qui me chante, et d’interdire aux gens qui viennent chez moi de faire la même chose. C’est le principe même du blog : c’est égocentrique et vain, ça ne sert à rien, ça ne rend pas le monde meilleur ni moins misérable, et c’est précisément ce qui me plaît. Personne ne t’oblige à lire mes petites histoires, et personne ne te demande de les commenter.  
Je trouve tes allégations agressives non pas parce que tu me traites de conne (encore que je trouve ça très cavalier de ta part), mais parce que tu juges sans rien savoir, et surtout parce que tu associes mon amoureux à tes jugements péremptoires, et là effectivement ça me met très en colère puisque lui ne possède pas d’espace égoïste privé dédié à sa propre petite personne pour pouvoir répliquer.
En ce qui concerne l’alcool, puisque c’est manifestement le sujet qui te turlupine (huhu, oui) : si tu connaissais si bien mon blog et mes petites histoires égocentriques, tu saurais qu’il s’agit d’un sujet délicat et tu aurais la décence de ne pas m’en parler dans ces termes. Mais puisque tu m’y pousses, allons-y : comme la plupart de mes lecteurs fidèles le savent déjà, je suis sobre depuis maintenant quinze mois et l’alcool reste un sujet très douloureux puisque j’y ai noyé plusieurs années de ma vie. Non je n’en suis pas fière et oui, sois heureuse Marie, je me sens encore honteuse chaque jour qui passe pour le mal que j’ai pu faire aux gens que j’aime. Mais je refuse et je refuserai toujours de parler de l’alcool comme d’un truc terrible et grave, je préfère essayer d’en rigoler parce qu’il n’y a rien d’autre à faire, et que j’ai horreur des gens qui s’apitoient sur leur sort.
« L’’humour est la politesse du désespoir », paraît-il. Essaie de t’en souvenir la prochaine fois que tu viendras dans l’espace narcissique de ma petite personne.

Marie 21/07/2006 19:20

Alors moi je n''écris en gras, pas en hénaurme. (contrairement à toi). Je n'ai jamais eu de problèmes avec l'alcool, mais avec la drogue.Quand à mes allegations, relis-tes textes et tu devrais facilement etre d'accord avec moi. Tu ne peux nier que tu as un problème d'idebtité et que seule ta petite personne compte.Ce qui ne me gene pas c'est ton blog. Par contre, on comprend très vite que tu bois beaucoup et qu'en plus tu sembles en être fière. C'est simplement qu''il serait stupide  d'abimer  encore un cerveau si prometeur.Si  à ma phrase "l'alcool rend con etc",  tu associes "allégations agressives" et bien c'est sans doutes que  j'ai tapé juste.Non ?Le reste te regarde.C'est mon impression, si cela te gene, et bien ne fais pas de blog.Pour ton amoureux, s'il ne bois pas, je compatis pour lui, mais aussi pour toi. Tu penses que l'on reste avec quelqu'un de dépendant ?Contrairement à ce que tu peux penser, je ne désire que te faire ouvrir les yeux, parce que ce que tu produis et vraiment très bien.Marie

Louise Lazzy 21/07/2006 18:20

Marie, il est inutile d’écrire en caractères hénaurmes, on te lit très bien sans. Je suis désolée que tu aies eu des problèmes avec l’alcool mais je ne vois pas très bien le rapport avec mon post, et je cerne encore moins les raisons qui te poussent à faire des allégations agressives sur ma propre consommation dont tu ignores tout ou sur mon amoureux qui va très bien, merci.