Le lundi au soleil

Publié le par Louise Lazzy

Comme c’est le printemps, ma télé me dit qu’il est urgent d’acheter de la crème anti-cul afin de gommer mes bourrelets de l’hiver, sinon je vais agresser le regard des gens cet été avec mon corps difforme, tout le monde me jettera des pierres dans la rue et je ne baiserai pas pendant les vacances, ce qui est très triste car les vacances d’été ont précisément été inventées pour faire du cul.

Alors déjà, j’apprécie moyen que ma télé me dise que je suis grasse du cul hein. Et ensuite je m’en fous un peu parce que 1. je suis allergique au soleil, donc je ne vais jamais à la plage, donc je m’en fous d’être bonne en bikini, 2. j’ai déjà un amoureux, donc je baiserai cet été quoi qu’il arrive (sauf si c’est la fin du monde parce que je serai morte, ou que mon amoureux me quitte parce que là, c’est lui qui sera mort (dans d’atroces souffrances)) et 3. j’ai pas de trois mais je suis une lettreuse avec de sales habitudes tripartites.

Cela dit, le doute m’étreint. Très fort même. Et je me pose de graves questions existentielles, parce que j’ai un peu que ça à foutre en ce moment : la bonnasserie serait-elle donc cantonnée à la période estivale ? Une femme n’a-t-elle pas le droit de se tartiner la cellulite durant l’hiver (alors que c’est l’activité la plus épanouissante qui soit) ? Et les squelettes de quatorze ans et demi qui font les pubs pour les crèmes anti-cul, est-ce qu’on les remise dans un placard avec une provision de pain azyme et de laxatifs en attendant l’été ?

Femmes du monde entier, révoltez-vous ! Car il est temps que les publicistes reconnaissent notre droit de vouloir bouffer des sachets de protéines dégueulasses et de nous oindre avec des trucs chers et poisseux même en hiver. A bas les régimes de l’été, fuck les crèmes anti-cul printanières, nous revendiquons notre droit d’être prises pour des connes toute l’année !

Publié dans Mille morceaux

Commenter cet article

Folie Privée 17/04/2006 09:06

La mienne, de crème, je l'ai bouffée.J'me suis dit que ça ferait vachement mieux effet du dedans hein (mais en suppo j'ai pas osé).

Tonton5 14/04/2006 00:08

Bien chère Louize,  c'est toi la crème.
Tonton, lèche c heu ... non lèche queu dalle

Blip 13/04/2006 06:31

Et pourquoi nous, les mecs, on n'aurait pas le droit aussi de se tartiner de crème anti-bide (parce qu'il faut bien le dire, notre problème d'enflement incontrôlé se situe plutôt là), été comme hiver ?Surtout que la crème poisseuse qui s'accroche aux poils torsaux, c'est d'un glamour achevé, je ne vois pas pourquoi nous en serions privé.En fait je le savais, tu n'es qu'une sexiste pleine de préjugés.

loula 11/04/2006 09:48

créons le culte des adorateurs de la cellullite. y en a ?

Le Journaleux 11/04/2006 00:21

Bon, j'ai surtout envie de me tartiner le cul... Tariner, j'ai jamais essayé, mais faut être ouvert... Non, stop! On n'en rajoute pas!...