Supersize me

Publié le par Louise Lazzy

            Quand on est gros, on a sûrement des tas de problèmes existentiels. Mais il y a une chose qu’on a la chance de ne jamais entendre (sauf bien sûr si on vit avec un gros beauf et que nos amis sont des connards, mais là c'est un autre problème) : jamais personne ne fait aucune réflexion sur votre poids. Alors que quand on est maigre, si.


            Les gens se font même un plaisir de vous le rappeler, tout le temps, à la moindre occasion, que ce soit aux fêtes de famille : « Ohlàlà, mais qu’est-ce qu’elle est maigre celle-ci, jamais elle se trouvera un mari, la pauvre » (ma grand-mère), à la plage : « Han putain mais comme t’es maiiiigre, sérieux c’est affreux » (une ex-copine), ou encore au travail : « Vous êtes si pâle, je me demandais, vous auriez pas un cancer des fois ? » (un prof de littérature médiévale) (donc vieux, célibataire et dépressif, alors je lui pardonne sinon j’irai en enfer).

 

            Mais il y a encore pire. Des fois, les maigres prennent du poids. Par exemple, elles arrêtent de fumer et en plus elles emménagent avec leur amoureux qui fait le double de leur taille et qui met toujours beaucoup de beurre dans la crème du gratin au fromage. Par exemple hein.

 

Et là, c’est le drame. Parce que tous les gens qui vous ont connue maigre (donc malade hein) se font un plaisir de commenter votre nouveau corps tout neuf, que ce soit aux fêtes de famille : « Ah ma petite fille, tu as de bonnes fesses maintenant, ça fait plaisir, tu vas bientôt te marier hein », à la plage : « Ouhlàlà, on dirait que ça te profite bien la vie de couple uhuhuh », ou encore au travail : « Vous êtes si rayonnante, je me demandais, vous seriez pas enceinte des fois ? »

 

Voilà. A part ça je vais super bien.

 

Il y a quand même un avantage dans le fait d’avoir pris cinq kilos : j’ai aussi grossi des nichons et du coup maintenant, je fais du 75B. Encore dix kilos et je pourrai mettre un soutien-gorge. Trop la classe.

Publié dans Mille morceaux

Commenter cet article

isadora 03/04/2006 10:49

Et les remarques sympa sur l'anorexie ?
Et sur ton teint de cadavre ?
Et le fameux "tu devrais arrêter de maigrir, ça commence à faire peur, là..." ?
Anecdote vécue : 1 an après avoir eu ma fille, à la visite médicale du travail, on me demande très sérieusement : "vous avez déjà eu des problèmes d'anorexie ?"
moi : "uh ?"
la dame : "ben oui, vous avez quand même perdu 15 kilos en un an..."
J'avais juste accouché genre 5 semaines après la visite, connu un plan social et une séparation et je continuais à allaiter ma pounette (folle que je suis).
Ca relativise vachement les remarques des gens, je trouve...

a n g e l 29/03/2006 20:24

vivant avec un chéri très très maigre (IMC de 16 si c possible) je sais que de toutes façons de quel côté que tu sois, tu te prends toujours des remarques, car les gens sont aigris. Et si quand t'es grosse, les gens te font des remarques aussi. T'inquiètes, ils osent. grrrrrr.(ouéééééééé pour le supersize nichons)

Camille 28/03/2006 10:43

bien dit

Julien 23/03/2006 21:41

Eh non Louise, le sport 5 à 7 fois par semaine ce n'est absolument pas raisonnable. Surtout quand on prétend faire des études et avoir un minimum de vie sociale à côté...par contre, pour ce qui est de rester trop maigre, c'est parfait!

Louise Lazzy 23/03/2006 19:55

Julien: mouais, la dernière fois que j'ai fait du sport, c'était en 1985. Et je ne voudrais pas parler arbitrairement au nom de Raph, mais il me semble que comme moi et comme la plupart des gens sur la terre, il a simplement le corps que dieu a bien voulu lui donner. Après, du sport cinq à sept fois par semaine, est-ce bien raisonnable?Ma Kate: love you hein, sweet babe.Sickboy: oui les gens sont chiants, tu n'avais pas remarqué? ;-)